CHARGE MENTALE

Un regard sur ma montre. Je pars du bureau. Jeté de sacs sur le siège passager, clé dans le contact, et c'est parti. Que faire à manger ce soir ? Le feu passe au vert, sortie de la ville puis des champs, et des vaches... J'aimerais être une vache. Je vais être en retard ! Blanc ou couleurs ce soir ? Arrivée devant l'école, je ralentis ! Pas le temps de me garer. Aucun képi à l'horizon. Seconde. Première. Un regard vers le portail. Ouf ! Elles sont là. Elles m'ont vue. Ouverture de porte et elles s'engouffrent. 10 minutes de gagnées. On se tape dans la main. Victoire ! Regard noir du surveillant. Petit sourire faussement coupable. Demain, on recommence. Il le sait. Je le sais. Flots de paroles continues. Je me concentre, il faut suivre. Rendez-vous chez le véto demain, à quelle heure déjà ? Alors t'en penses quoi maman ? Oh merde ! Je tente une pirouette. Elle m'a grillée. Mère indigne.

Arrivées à la maison. Pas de devoirs ce soir hein ? Laissez-moi rêver... Mais non : Baudelaire et ses putains d'albatros, calculer le périmètre du jardin. Non un champ ! Un champ avec des vaches ! Et on repart. Largages successifs des enfants. La danse. Le cours de guitare. Que mange-t-on ce soir ? Le frigo fait la gueule. Je voudrais être une vache. Un oignon. Deux tomates. Trois courgettes. Je cours. Je démarre. Je récupère. L'eau de la douche coule. La table se dresse. Ça parle, ça rit, ça s'engueule. Elle doit s'emmerder la vache, non ? Maman c'est l'heure de l'histoire ! Une petite main dans la mienne, une tête contre mon épaule. Je voudrais pas être une vache.